Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 28 janvier 2013

Amère volupté.

"Comme il sait me prendre, Spoon, il le fait si bien. Mais ce n'est jamais que mon corps qu'il cajole, jamais mon cœur. Moi aussi, je sais me laisser étreindre par lui - pourtant, le prendre, lui, je n'y arrive pas. Ce n'est pas faute d'avoir essayé. Alors, j'ai voulu savoir comment ils faisaient, les autres, pour effacer ce hiatus. Maria, cette fois, n'a rien su me dire de précis. J'aurais autant aimé que quelqu'un me donne des ordres, fais ci, fais ça. Je voulais seulement passer ma langue là où il avait mal, Spoon, à la manière d'un pantin qui aurait suivi docilement les instructions d'une ordonnance. Mais j'ai mis trop de temps à me rendre compte que c'était quelque chose d'infiniment plus difficile que de lécher son sexe. Pourquoi ne m'y suis-je pas entraînée plus tôt ?"

in "Amère volupté" de YAMADA Eimi, Picquier poche, p.7.

61AJuH9wCDL._AA1500_.jpg

22:54 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

je crois que Solange aurait pu répondre à ses questions.
peut-être ne veut-elle pas vraiment savoir et continuer à chercher.
mais oui la vie est longue.
mais non il n'est jamais trop tard.

Écrit par : SCM | mardi, 29 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.