Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 08 mars 2014

Verlaine et la journée internationale des droits de la femme…

Pendant ce temps là, ce cochon de Verlaine branle Arthur…

9782290350157FS.gif

"XII

 

Dans ce café bondé d’imbéciles, nous deux

Seuls nous représentions le soi-disant hideux

Vice d’être «pour hommes» et sans qu’ils s’en doutassent

Nous encaguions ces cons avec leur air bonnasse,

Leurs normales amours et leur morale en toc,

Cependant que, branlés et de taille et d’estoc,

À tire-larigot, à gogo, par principes

Toutefois, voilés par les flocons de nos pipes,

(Comme autrefois Héra copulait avec Zeus),

Nos vits tels que des nez joyeux et Karrogheus

Qu’eussent mouchés nos mains d’un geste délectable,

Éternuaient des jets de foutre sous la table.

 

1891."

 

Karrogheus ?

09:20 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.